Connecter l’information juridique publique et privée partie II: Lier vos citations juridiques au matériel de CanLII

Il y a un mois, j’ai présenté la première étape de la stratégie de Lexum afin de fournir une gestion des connaissances en tant que service via Lexbox. Cette évolution a permis aux utilisateurs de Lexbox de commencer à rechercher leurs propres documents en même temps que l’information juridique publique disponible sur le site Web de CanLII. Cet article couvre la sortie à venir de la deuxième fonctionnalité liée à cette approche. Dans quelques semaines Lexum intégrera son citateur à Lexbox, automatisant les liens entre les citations juridiques incluses dans le corps des documents soumis par les utilisateurs et la jurisprudence et la législation correspondante sur CanLII.

L’idée de permettre aux utilisateurs de lier automatiquement leurs propres documents à CanLII n’est pas nouvelle. Certains d’entre vous se souviendront de l’outil de lien hypertexte Lexum / CanLII sorti vers 2008, ou encore de son successeur LexHub dévoilé en 2011. Initialement offert en tant qu’extension MS-Word et éventuellement en tant que service Web, le concept a toujours été d’utiliser l’heuristique afin de reconnaître les citations juridiques et y insérer automatiquement des liens pointant vers CanLII. Les utilisateurs de Lexbox bénéficieront désormais essentiellement du même outil, avec quelques fonctionnalités supplémentaires. Premièrement, les fichiers PDF sont désormais pris en charge, grâce à l’approche de publication des documents PDF de Lexum. Deuxièmement, la reconnaissance des citations s’est considérablement améliorée au fil des ans et prend désormais en charge les citations de d’articles et les références inférées (lorsque la citation d’un article ne suit pas immédiatement la citation officielle du document). Troisièmement, Lexbox compile une liste de toutes la jurisprudence et la législation citées pour chacun de vos documents et la rend accessible à partir de l’en-tête de chacun d’entre eux.

Pour les utilisateurs de Lexbox, l’avantage le plus évident est de pouvoir passer rapidement de leurs propres documents vers les sources de droit qu’ils citent. Mais cela fonctionne également dans l’autre sens. En naviguant sur CanLII et en atterrissant sur un document ou un article cité, les utilisateurs trouveront désormais des liens pointant vers leur propre base de connaissances. Dans la jurisprudence et la législation, la fonctionnalité de suivi de CanLII a été adaptée pour y lister les documents citant hébergés dans le compte Lexbox de chaque utilisateur.

  • Lorsque vous parcourez une décision sur CanLII, la fonction de suivi sera accessible en cliquant sur la bulle de dessin animé située en haut à droite de chaque paragraphe.
  • Lorsque vous parcourez la législation sur CanLII, la fonction de suivi sera accessible en cliquant sur le lien affiché au-dessus du numéro d’article situé en haut à gauche de chaque article.

En sommes Lexbox et CanLII triront désormais automatiquement vos propres connaissances selon la source de droit appropriée. Ce développement permettra aux utilisateurs de Lexbox de créer leurs propres jugements ou lois annotés directement à partir de l’interface de CanLII, et cela sans trop d’effort.

Comme annoncé initialement, la prochaine étape logique consistera à proposer des alertes basées sur ce contenu privé. Compte tenu de l’état des choses, il semble que cette prochaine fonctionnalité sera ajoutée dans la même version que le citateur, ce qui est actuellement prévu pour début août.